Eugène Onéguine - Tchaïkovski Pleyel 1/06/10

Aller en bas

Eugène Onéguine - Tchaïkovski Pleyel 1/06/10

Message  Alcina le Sam 5 Juin - 14:00

Eugène Onéguine - Tchaïkovski Pleyel 1/06/10

Orchestre National du Capitole de Toulouse
Choeur du Capitole de Toulouse
Coro Easo
Tugan Sokhiev : direction
Garry Magee : Onéguine
Gelena Gaskarova : Tatiana
Daniil Shtoda : Lenski
Anna Kiknadze : Olga
Makvala Kasrashvili : Madame Larine
Elena Sommer : Filippievna
Mikhaïl Kolelishvili : Grémine
Eduard Tsanga : Zaretski, Le Capitaine
François Piolino : Monsieur Triquet
Anatoly Galaov : mise en espace

J'adore cet opéra, vous le savez, et comme dirait Voltaire, il est dans mon top five. Du coup, j'étais à la fois ravie d'entendre cet opéra, mais mitigée en raison des comparaisons avec des versions mille fois écoutées... Mais je marche à tous les coups, je pleure à tous les coups, et quel texte.
Ce qui m'a le plus embêtée ce soir-là, c'est que l'orchestre était vraiment bourrin. Peu de nuances, beaucoup de contrastes assez brutaux, tous les choeurs et d'ailleurs l'orchestre fortissimo tout le temps. Quand les choeurs chantaient, on manquait de s'envoler de la bergerie tant le son était puissant. Ce qui est extrêmement séduisant au départ, et emporte. Mais parfois, dans l'histoire, ça ne se justifiait pas nécessairement et cela manquait de finesse et ça devient lassant. De même, dans l'air de Lenski, pourquoi aller si vite... Alors, le son de l'orchestre était beau, vraiment, les contrebasses et violoncelles, les bois étaient très chouettes, et entendre vibrer toutes ces cordes, c'était super chouette, mais la direction était trop brutale et contrastée pour qu'on puisse profiter pleinement. On peut avoir une direction puissante, lyrique, grandiloquente et servant le sens(cf Gergiev par exemple), mais sans cette impression de spectaculaire et de son puissant pour la puissance ; c'est l'antithèse de la direction toute en nuances et demi-teinte et lenteur de Barenboïm (pour rester dans les versions très récentes)

En revanche, ce qui m'a complètement transportée, c'est la fabuleuse prestation d'une Tatiana dont je n'avais jamais entendu parler : Gelena Gaskarova. Elle avait tout : interprétation criante de vérité et d'émotion, voix puissante, centrée, avec un timbre pas passe-partout du tout, belle présence scènique. C'était assez fascinant de voir une voix si percutante sortir d'un corps si frêle... Je n'arrive pas à trouver sur YT un lien qui rende justice à ce que ça donnait en live. C'est vraiment beaucoup beaucoup moins bien ce qu'il y a d'elle sur YT.
Sinon, pour les seconds rôles, j'ai beaucoup aimé Olga, et encore plus la nourrice et Gremine (magnifique air, super voix !). La maman était un peu usée (et avait vraiment un côté babouchka pour le coup !) mais ça tenait la route. En revanche, impression plus mitigée sur les hommes : Lensky était touchant d'investissement, la voix n'était pas mal, mais même du premier balcon on ne l'entendait pas beaucoup...
Onéguine a un timbre magnifique, mais il a failli craquer des aigus dans son air, et à la fin, il était crevé et un peu à la ramasse, au point d'oublier même un peu de chanter dans le duo à un moment. La voix était fatiguée et du coup, dès que ça monte, à la fin, c'était dur. Mais rien d'indigne, il a géré, et il avait une présence intéressante, et puis une belle voix, j'insiste. Du coup, c'est dommage qu'il n'ait pas été en forme à la fin, car ça aurait pu être séduisant.

Voili voilou !
avatar
Alcina

Messages : 1206
Points : 1464
Réputation : 133
Date d'inscription : 06/04/2009
Age : 35
Localisation : The land where corals lie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eugène Onéguine - Tchaïkovski Pleyel 1/06/10

Message  La Vioque le Sam 5 Juin - 16:53

Il semble qu'en ce moment Alcina soit en période faste, tout ce qu'elle voit lui plait. Merci pour ce CR. flower
avatar
La Vioque

Messages : 1313
Points : 1533
Réputation : 142
Date d'inscription : 06/04/2009
Age : 65
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eugène Onéguine - Tchaïkovski Pleyel 1/06/10

Message  Alcina le Sam 5 Juin - 17:17

La Vioque a écrit:Il semble qu'en ce moment Alcina soit en période faste, tout ce qu'elle voit lui plait. Merci pour ce CR. flower

Oui, c'est génial quand même ! En fait, les trois concerts de la semaine m'ont plu, mais pour des raisons différentes et en dépit de mes attentes !
Onéguine : j'aime l'oeuvre, la moitié de la distrib, les musiciens, mais pas la direction et pas toute la distrib.
Bartok : l'oeuvre !!! drunken la direction, mais la distrib moyennement pour une raison de volume et moyennement l'orchestre
Monteverdi : quasiment tout ! oeuvre, orchestre, direction, distrib, mise en espace.
Bizarrement, je craignais Monteverdi et croyais que le sommet de la semaine serait Oneguine en raison de mon amour immodéré pour l'oeuvre, eh bien, en fait, le concert le plus réussi, objectivement c'était Monteverdi. Mais j'ai plus d'affinités avec les deux autres opéras, ce qui fait que j'ai quand même passé de belles soirées !
avatar
Alcina

Messages : 1206
Points : 1464
Réputation : 133
Date d'inscription : 06/04/2009
Age : 35
Localisation : The land where corals lie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eugène Onéguine - Tchaïkovski Pleyel 1/06/10

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum