Ce n'est pas de l'opéra...

Aller en bas

Ce n'est pas de l'opéra...

Message  Rafaella le Mer 19 Jan - 15:25

... mais voilà un vieux monsieur bien sage et fort lucide, attendrissant, et qui pour une fois ne nous fait pas le couplet du "C'était mieux avant"...
J'y vais ce soir, je vous raconterai :
http://www.lefigaro.fr/musique/2011/01/19/03006-20110119ARTFIG00436-le-beethoven-ideal-de-bernard-haitink.php

avatar
Rafaella

Messages : 1775
Points : 2140
Réputation : 174
Date d'inscription : 06/04/2009
Age : 75
Localisation : Raiuno, Canalsat, Mediaset

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce n'est pas de l'opéra...

Message  Dominique le Mer 19 Jan - 18:55

Mon rêve : écouter les symphonies de Ludwig jouées par une petite formation et non un énorme paquebot comme il dit...
avatar
Dominique

Messages : 236
Points : 285
Réputation : 41
Date d'inscription : 16/11/2009
Age : 59
Localisation : Lyon

http://www.lepapillonensalopette.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce n'est pas de l'opéra...

Message  La Vioque le Mer 19 Jan - 19:11

Rafaella a écrit:... mais voilà un vieux monsieur bien sage et fort lucide, attendrissant, et qui pour une fois ne nous fait pas le couplet du "C'était mieux avant"...
J'y vais ce soir, je vous raconterai :
http://www.lefigaro.fr/musique/2011/01/19/03006-20110119ARTFIG00436-le-beethoven-ideal-de-bernard-haitink.php


J'espère que tu prendras autant de plaisir ce soir que nous hier ! Bonne soirée.
avatar
La Vioque

Messages : 1313
Points : 1533
Réputation : 142
Date d'inscription : 06/04/2009
Age : 65
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce n'est pas de l'opéra...

Message  Rafaella le Mer 26 Jan - 0:10

La Vioque a écrit:
Rafaella a écrit:... mais voilà un vieux monsieur bien sage et fort lucide, attendrissant, et qui pour une fois ne nous fait pas le couplet du "C'était mieux avant"...
J'y vais ce soir, je vous raconterai :
http://www.lefigaro.fr/musique/2011/01/19/03006-20110119ARTFIG00436-le-beethoven-ideal-de-bernard-haitink.php


J'espère que tu prendras autant de plaisir ce soir que nous hier ! Bonne soirée.
Le plaisir s'est fait attendre, pour tout dire, mais alors une fois venu...
Première partie, la deuxième de Beethoven. Je cherche vainement les qualités annoncées dans l'interview et je trouve l'ensemble finalement très flon flon grandiloquent, sans couleur particulière, très classique. Peut-être une question de répertoire, Beethoven n'étant pas non plus ce qui me fait kiffer le plus... Deuxième partie, la troisième, que j'entends pour la troisième fois depuis juin. Première fois avec Prêtre et le Staatskapell de Dresde : ça passe sur moi comme la pluie sur les ailes du canard, peu de choses à sauver dans cette prestation bien routinière... Duxième fois anxieuse, du coup, avec Dohnanyi et l'Orchestre de Paris : grandiose, je marche tout de suite, c'est léger et aérien, héroïque à souhait, avec un crescendo dramatique tout le long de la marche funèbre qui m'emporte définitivement. Et donc, troisième fois avec Haitink. Je crains le pire aux premières mesures, c'est aussi convenu et banal à mon goût que la première partie du concert. Et puis, passée l'exposition, tout à coup, ça y est, on y est : Haitink n'est plus le même, l'orchestre non plus, tout sonne différent, tout sonne inouï, clair, léger, voilà un Beethoven décapé par le génie d'un chef qui donne au mot "diriger" tout son sens : il dirige ses musiciens, il dirige la musique, il domestique Beethoven et emmène l'orchestre exactement là où il veut aller, et tout semble évident, nouveau et évident à la fois, on comprend tout, on comprend qu'il se passe quelque chose, on comprend que chaque mesure est dirigée vers le finale du mouvement, que tout est structuré, pensé, analysé, qu'Haitink sait exactement où il va, et tout cela on le comprend simplement en le regardant, en regardant les indications de ses mains, de ses bras, de son corps, sentiment magique et magie de la musique... Et comme on comprend tout, la petite Rafaella sent un petit frisson la parcourir, et un petit regret de ne pas avoir droit à quelques bis. C'était magnifique.
avatar
Rafaella

Messages : 1775
Points : 2140
Réputation : 174
Date d'inscription : 06/04/2009
Age : 75
Localisation : Raiuno, Canalsat, Mediaset

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce n'est pas de l'opéra...

Message  Zac le Sam 19 Fév - 21:13

Ce n' est pas de l' opéra, mais je viens de découvrir ceci, et je pense que ça devrait plaire par ici:

http://www.myspace.com/circuncelion

Anoter que l' album est en téléchargement libre :

http://www.divshare.com/download/13933232-51a

Extraits:







Personnellement, j' adore.....
avatar
Zac
Administrateur

Messages : 2999
Points : 3521
Réputation : 232
Date d'inscription : 06/04/2009
Age : 50
Localisation : in the middle of the night

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce n'est pas de l'opéra...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum